Extraits "dis merci mon coeur" - un hymne à la vie à l'Amour

Être un père

J’ai longuement hésité à coucher sur ces pages mon parcours initiatique pour devenir père.
Pour beaucoup d’entre vous, le souhait de donner la vie, une fois mûrement réfléchi, est une partie de désir et de plaisir.
Dame nature intervient alors. Toute femme est alors soumise à son bon vouloir.
Heureusement, dans la majorité des cas, Mesdames et Messieurs, votre envie est exaucée.
Pour la future maman commence alors la période de gestation. Le temps ou les joies sont dissipés par les doutes bien légitimes, les douleurs, la fatigue, les nausées, les envies de fraises, les préparatifs de la layette et de la future chambre sans oublier le choix cornélien du prénom du futur enfant.
Un inventaire à la Prévert en somme qui mène inexorablement au premier cri de son enfant 9 mois plus tard dans une salle de travail d’un hôpital ou d’une clinique choisie par avance.
Le bonheur avec un grand B. Une nouvelle vie qui commence. La vie rêvée telle qu'elle est contée dans les livres pour enfants. Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.
Ou pas…
Les fées sont parfois capricieuses, elles usent et abusent de leurs RTT dûment acquises après de long battement d’ailes.
C’est ainsi que nous sommes victimes, avec mon épouse, de leur oisiveté durement gagnée.
Malgré de nombreuses années à implorer les cieux, il faut se résoudre à la conclusion suivante : « je ne serai jamais Papa ».

Comment apprends t-on que l'on devient Papa ?

Junel et papa sur la terasse


Les semaines passent, les mois de janvier et février 2009 sont déjà derrière nous. Nous n'avons toujours rien de concret.
Nous attendons un signe. Il tarde à venir.
Le mois de mars commence par une nouvelle mission importante qui m’est confiée par mon employeur.
Dans 3 semaines je serai en vacances me dis-je. Le rythme de travail est soutenu mais très agréable.
Nous sommes dans la deuxième semaine de mission et comme tous les soirs, je quitte le travail pour rentrer chez moi.
Ma femme m’attend. Elle m’accueille par un baiser et par cette phrase : « il s’appelle JUNEL, est âgé de 3 ans et demi et tu es Papa ». 💖


Haïti chérie

Malgré la nuit, l'absence de lumière dans toutes les rues, nous observons la misère de si près.
Nous entrevoyons des petits baraquements en dur de chaque côté de la route simplement éclairés par des lampes à pétrole ou par des bougies. Ces cahutes sont principalement des échoppes, des « restaurants »
À même le sol, des tas d'ordures sont déversés et certaines sont en train de se consumer. Nous nous croyons dans un livre de Zola. Quelle tristesse.
Rappelez-moi quel chanteur a osé chanter « emmenez-moi au bout de la terre, emmenez-moi au pays du soleil. Il me semble que la misère est moins pénible au soleil… »


Survol Haïti en avion
portage rouge NDN

                        Le portail rouge

Le quartier où nous nous trouvons semble tranquille, plutôt aisé par rapport aux autres que nous avons traversé.
Nous descendîmes des véhicules. Éveline était là et vint nous accueillir. Elle était contente de nous voir. Nous prîmes nos bagages sans plus bien trop savoir où nous étions. Alors qu'il régnait un silence somme toute relatif, nous entendîmes un chant d'enfants provenant de la crèche.
L'entrée de cette institution se fit par un grand portail en fer forgé de couleur rouge. Il est pour tous les adoptants, le début de nos nouvelles vies.
Là nous découvrîmes, dans une petite cour bétonnée, une vingtaine, trentaine d'enfants assis sur des petites chaises tous en train de chanter en créole gaiement.
Perdu, rempli d'émotion, je cherchais mon fils du regard.


Combien de noël encore ?

arbre de noël

Je hais noël et cela depuis ma plus jeune enfance. Quelques jours heureux qui nous sont imposés par le calendrier chrétien. Ce n'est pour moi, qu’amour et bonheur dégoulinant sur fond de frénésie acheteuse. Notre société de consommation a encore de belles années devant elle.

Ah belles images d’Épinal !

La télévision nous réchauffe à cette occasion « la petite maison dans la prairie ». Cette série lénifiante et mièvre qui a enrichi depuis des décennies tant de fabricants de mouchoirs en papier.
Au sommet de cette parodie de monde parfait, un personnage est omniprésent.
Il s’agit de cet escroc de bonhomme vêtu de rouge, affublé d’une longue barbe blanche et entourés de ses amis les rennes.

J’ai envie de lui tirer dessus lorsque je l’entends s’époumoner sur des airs plus lénifiants les uns que les autres.
Mais bordel, réveillez-vous cet être n’existe pas et n'a jamais existé.
Ce gourou n’est qu’illusion créée de toutes pièces par une marque de soda mondialement connue.
Vous êtes sous emprise de stupéfiant sans vous en rendre compte. Pourtant en ouvrant votre esprit tout est dit dans leur slogan « cette sensation s’appelle coke » !

Un noël de plus sans enfant. Notre projet d’adoption prend tout son sens pendant les fêtes.
Combien d’années encore sans notre fils ou notre fille ?"


Question piège pour 'l'obtention de l'agrément ?

Accepteriez-vous les enfants de couleurs sans aucune restriction ?

Oui, futur parent dont le désir d’enfant est si présent.
Vous qui déplaceriez des montagnes, seriez-vous prêts à avoir un petit noir ou plus grave encore un petit Maghrébin ?
Quoi, serions-nous confrontés à du Racisme primaire en France, pays des droits de l’Homme ?
Hélas, nous apprenons que les enfants d’Afrique du Nord sont peu désirés par les familles de pures souches Françaises.
Quant au noir, ce n’est pas une couleur très à la mode ni très fun.
Pour notre part la réponse est sans ambiguïté.
L’amour n’a pas de race, de couleur ni de frontière « you’re thinkin’ about my baby it don’t matter if you’re black or white – hi-hi ». (black or white - Mickael Jackson)

l'amour n'a pas de couleur

Notre mamie JANJAN sait recevoir


Extrait vidéo "dis merci mon coeur"




Notre chère Eveline

Eveline notre maman noire

Chaque matin, on assiste à une drôle d'activité près de l'entrée de la maison.

Des femmes – seules ou accompagnées de leurs enfants, compagnon ou mari – attendent patiemment en file indienne.

Cela ne désemplit jamais. On se croirait à la Sécurité sociale. Oui mais ici il n'y a pas de sécurité, il n'y a que du social.



                                    Tap tap Haïtien

Junel était aussi moqueur. Il adorait regarder passer les « machines » (voitures en créole).
Un jour un tap tap (taxi coloré) était stationné juste en face de la maison. Son conducteur s'affairait à réparer sa voiture. Le véhicule était sur cale, une roue en moins. Son propriétaire était concentré et passablement dépité.
Et que fit notre Junel National ?
Il se mit à chanter « le monsieur, il a cassé la machine yéyéyé yé, la machine du monsieur elle est cassée yéyéyé yé ... ».
Que dire, que faire ? Rigoler un bon coup, je l'avoue honteusement.


tap tap Haïti
main junel

                    dors mon ange

Malgré les cris des gallinacés et de la marmaille, notre petit prince dormait, tranquille comme Baptiste, à poing fermé.
Son visage exprimait la sérénité, un certain lâcher-prise.

Quel délice de le regarder dormir. Un petit bonheur de plus.



Bonne année

Junel et papa jardin NDN
Bonne année 2010. Nous l'envisageons merveilleuse, grandiose. Inoubliable. Les 3 mois qui nous séparent de Junel vont être somme toute interminables mais nous avons parcouru le chemin le plus escarpé.
Nous savons à ce moment-là qu'à 99,9 % il sera avec nous au printemps. Plus rien ne peut nous arriver
De Schtroumpf grognon, je deviens schtroumpf joyeux.
Nous continuons d'appeler Junel. Toujours le même plaisir de l'entendre faire des progrès en Français.
Nous sommes alors le 11 janvier 2010. Il est heureux au téléphone. Il nous fait pleins de gros bisous et avant que notre conversation ne se termine, Junel nous déclare ces mots « je t'aime Maman, je t'aime Papa ».

Sometimes it's snow in april

Chaque jour est un éternel recommencement, une lutte dont nous arrivons à sortir vainqueur mais au prix d'une débauche d’énergie.
À cela s'ajoutent les caprices du temps. Nous sommes sur la Côte d’Azur ou l'hiver est clément. Oui mais pas cette année.
Une alerte orange est décrétée ce 11 février par météo France. Il est attendu de la neige à Nice.
Comme une année sur deux, elle tombe en petite quantité sur les collines environnantes.
Pourtant, en ce jeudi 11 février, les premiers flocons déambulent dans le ciel avant de parsemer le sol de notre jardin. En fin d''après-midi, une légère couche recouvre, les feuilles des arbres, la pelouse.
En d’autres circonstances, j'eus été le premier à sortir, ressentir la légèreté des flocons sur mon visage. Je me serai réjoui de ces moments magiques.
Il en est tout autre. Cet épisode neigeux renforce mon malaise. Il gèle dans mon cœur. Toutes mes envies sont en jachère. Que pourra renaître après ce déluge d'intempérie dans mon corps, dans ma tête ?
L'épisode neigeux se poursuivra sur deux jours. Vivement l'arrivée des hirondelles !

Joyeux anniversaire

anniversaire mariage A et P

Samedi 19 juin 2010


Bon anniversaire mon amour. Cela fait jour pour jour six ans que nous nous sommes mariés.

J'ai toujours eu envie de te surprendre en t'invitant dans un lieu unique. Cette année je pense y être parvenu.
Nous décidons d'immortaliser cet événement en nous faisant photographier par notre chère Mélanie.
Nous avons mis en scène, je pense, la photo la plus décalée que nous pouvions faire. Nous nous enlaçons, je tiens un ballon gonflable à la main.
En arrière-plan on devine les habitations voisines, les palmiers. Entre les deux, une ravine souillée de détritus ou deux cochons sauvages sont en train de se délecter de quelques déchets ménagers.

Cette photo aurait pu valoir le prix Albert Londres.


Hôtel Plaza - port au Prince - Haïti

Hotel Plaza Haïti

Pendant nos séjours, nous avons toujours logé chez Eveline, à la crèche. Nous ne dérogerons qu'une fois à cette règle. Notre mamie JANJAN l'avait si bien compris. Venez découvrir cette histoire bouleversante et hors du commun. Vous aurez ainsi l'explication au court extrait ci dessous.


(extrait)

Nous arrivons à l’hôtel. Nous sommes attirés par les gardes armés à l’entrée de l’édifice. Il y a des barbelés au sommet des murs.
À l’intérieur, nous découvrons un grand patio ou nous nous enregistrons auprès du réceptionniste puis nous sommes conduits vers notre chambre.
Nous traversons un grand jardin arboré. Au centre se trouve une piscine entourée de transats.
Notre cocon pour la nuit se situe dans un petit bâtiment au premier étage. La décoration est sommaire. L’endroit est propre et agréable. Un lit enfant attend Marvin. Il est fatigué. Nous le couchons une petite heure. Pendant ce temps-là, nous nous délectons de notre première douche chaude depuis notre arrivée en Haïti.
À notre tour nous goûtons au silence et nous allongeons sur le lit.
Vers 18 h 00, nous nous rendons au bar près de la piscine. À proximité de notre table se trouve une grande volière ou de magnifiques oiseaux colorés chantonnent. Marvin est ébahi. Nous lui commandons un jus d’orange qu’il engloutit en un rien de temps. Nous l’amenons à la piscine. L’eau est trop froide pour se baigner. Il se contente de mouiller ses petites jambes.


Remerciements

maman et marvin

Les remerciements dans un livre sont importants. J'ai mis à l'honneur beaucoup de personne. Aujourd'hui, Je souhaite rendre hommage ci-dessous à celle qui est mon autre depuis 20 ans.

Ma femme, mon amour tant de souffrances dans cette aventure.
Nous en sommes ressortis plus forts. Tu as été formidable pendant et après cette aventure.
Tu as dépassé tes émotions en lisant mon livre, en le corrigeant mais surtout en l'approuvant.
Deux magnifiques compliments me reviennent « je ne pensais pas que tu sois capable d’écrire comme cela » et « ce livre est un beau bébé ». Je t’aime💖🌹


Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies